LES MERVEILLEUSES AVENTURES DE MANDIBULE

Après le succès de la série télévisée d’animation « Minuscule – La vie privée des insectes », les réalisateurs Thomas Szabo et Hélène Giraud créent le nouveau long-métrage d’animation de Futurikon, Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues. Le DVD et le Blu-ray de ce film sortent le 26 août 2014.

Deux bandes rivales de fourmis se combattent longuement afin de posséder la boîte à sucres au beau milieu de la forêt. Lors de cette confrontation, la bienveillante Coccinelle fait la rencontre de Mandibule, la persévérante fourmi noire et se rallie à elle. La Coccinelle propose à Mandibule de venir en aide à son peuple en danger.

Thomas Szabo et Hélène Giraud retracent le voyage épique du personnage principal, l’amitié entre Mandibule et la Coccinelle, l’affrontement entre les fourmis noires et les fourmis rouges. Comme dans Minuscule – La vie privée des insectes, les personnages ne parlent pas de manière intelligible mais communiquent par l’odorat. Ils apportent une touche humoristique à ce film. Les séquences, de courte durée, se construisent comme des haïkus, accompagnées de bruitages et du sound design. Ce film est truffé d’effets spéciaux et de retouches numériques (fumée, eau, poussière, explosions…). Ils sont omniprésents et sont très bien réussis dans ce long-métrage d’animation. Les réalisateurs utilisent les mêmes techniques audiovisuelles que dans la série, comme les prises de vues réelles pour les images, les images de synthèse pour les insectes, des plans en très longue focale. A cause des sites inaccessibles, Thomas Szabo et Hélène Giraud sont confrontés à des difficultés techniques comme faire le tournage du film dans les Parcs Nationaux du Sud de la France. Le long-métrage d’animation met en relief de sublimes décors tels que les montagnes des Parcs Nationaux des Écrins et du Mercantour, la prairie, le cours d’eau, les rochers. Certains décors font écho à des problématiques écologiques telles que la canette rouillée, la boîte d’allumettes, le pesticide Butor, les cotons-tiges dans les eaux côtières. On découvre les belles musiques d’Hervé Lavandier, interprétées par des solistes. Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues est distribué à l’international, dans plus de trente pays.

MinusculeLaValleedesFourmisPerdues Photo : © MMXII Futurikon Films – Entre Chien et Loup – Nozon Paris – Nozon SPRL – 2d3D

Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues, le long-métrage d’animation muet et plein de péripéties me remémore le film « Les Temps Modernes » de Charlie Chaplin en 1936. Ce film nous fait découvrir le langage des insectes à travers leur mode de vie. Mandibule fait référence au personnage Tilt dans 1001 pattes. Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues transmet son héritage d’indignation et d’engagement comme un message pour la sensibilisation à la protection de la nature.

Chenda CHUON

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s