L’IMPRESSIONNANT PERIPLE D’ARLO ET SPOT

Le réalisateur Peter Sohn nous livre le nouveau long-métrage d’animation de Disney Pixar, Le Voyage d’Arlo, un voyage initiatique. Ce film sort le 25 novembre 2015 au cinéma. 

Arlo (Jean-Baptiste Charles), le cadet de trois enfants Apatosaure, tente du mieux possible à subvenir aux besoins de sa famille. Submergé par la peur, il a des difficultés à exécuter une tâche demandée par ses parents (Xavier Fagnon et Olivia Bonamy). Son père s’efforce de favoriser son autonomie et de lui donner confiance. Arlo peine à trouver ses marques.

Une brève introduction retrace l’histoire des dinosaures. On découvre la vie et la personnalité de trois Apatosaures, Buck (Victor Quilichini), Libby (Maleah Padilla) et Arlo à la ferme familiale, près de la montagne. Les personnages sont à l’épreuve dans des séquences d’action, qui font frissonner : une marche dangereuse au sommet de la butte, un sauvetage à haut risque en montagne et en rivière. De sublimes décors envoûtent petits et grands comme Jackson Valley, les Tetons, les geysers et les cascades de Yellowstone. Ce long-métrage d’animation met aussi en avant les tons rouge et or des peupliers faux-trembles. Les images sont splendides inspirées de célèbres metteurs en scène Carroll Ballard (L’Étalon Noir) et David Lean (Lawrence D’Arabie). Certaines scènes plongent le public dans une douce nostalgie comme lorsque le père d’Arlo (Xavier Fagnon) emmène son fils dans un lieu insolite et mystérieux ou lorsqu’Arlo et Spot parlent de la perte de leurs proches en dessinant dans le sable, des cercles représentant leur famille.

Le tournage se déroule dans le nord-ouest américain, près de l’American River et de Juntura, dans l’Oregon, région entourant Jackson Hole dans le Wyoming. L’équipe de production utilise les techniques pour les décors comme le matte-painting. Les jeunes comédiens Jean-Baptiste Charles et Jack Bright complices à l’humour juvénile interprètent avec spontanéité et sensibilité. La musique entraînante, signée par les talentueux compositeurs Mychael Danna et Jeff Danna, est omniprésente et plonge le public dans le monde des dinosaures. Le personnage Buck est inspiré des grands classiques du western avec Clint Eastwood et Jack Palance.

THE GOOD DINOSAUR – SEEING THE LIGHT — An Apatosaurus named Arlo makes an unlikely human friend in Disney•Pixar’s “The Good Dinosaur.” Directed by Peter Sohn, “The Good Dinosaur” opens in theaters nationwide Nov. 25, 2015. ©2015 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Photo : © Walt Disney Studios Motion Pictures

Vivez les instants forts en compagnie de personnages attachants et intrépides, les Apatosaures Buck, Libby, Arlo et leurs parents, le petit garçon sauvage Spot, des raptors, des ptérodactyles, le Collectionneur, Coup de tonnerre, les Tyrannosaurus Rex Butch, Ramsey, Nash et Earl dans Le Voyage d’Arlo. Ce film, doté d’images de synthèse, plein d’intrigues et de rebondissements, vous emmènera dans le rêve le plus fou et la fabuleuse aventure de Peter Sohn.

Chenda CHUON

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s