L’AVENTUREUSE VAIANA ET L’INTREPIDE DEMI-DIEU MAUI POUR SAUVER LES ILES DU MONDE

Ron Clements et John Musker (réalisateurs), Chris Williams et Don Hall (co-réalisateurs) nous embarquent dans un long voyage périlleux à l’autre bout du monde, l’Océanie dans Vaiana, La Légende du bout du monde. Ce film de Walt Disney Animation Studios est sorti au cinéma, le 30 novembre 2016.   

Tala, mère du Chef Tui (Christine Delaroche) raconte une légende à sa petite-fille Vaiana, en étant une enfante. Vaiana (Cerise Calixte) rêve d’explorer les océans en naviguant sur une pirogue. Cependant, son père Tui (Jean-Luc Guizonne) l’empêche de naviguer plus loin à cause des vents violents et des fortes vagues. Suite au souhait de sa grand-mère décédée, elle va au-delà de l’anneau de corail, encerclant l’île de Motunui pour retrouver le demi-dieu Maui (Anthony Kavanagh) sur une autre île, va rapporter le cœur de la divinité Te Fiti au demi-dieu afin que celui-ci puisse remettre le cœur volé à la déesse de la nature et va affronter Te Kā, monstre géant de 60 mètres de haut, sous l’apparence de lave.

L’introduction du film retrace le passé des peuples mélanésiens, polynésiens et micronésiens. On découvre l’océan, qui ressemble à une des fontaines du spectacle aquatique du casino Bellagio de Las Vegas, Lalotai, le royaume des monstres, qui est un hommage à un lieu insolite situé tout au fond de l’océan, en Océanie, aussi le Haka, danse chantée traditionnelle du peuple Maori de Nouvelle-Zélande. Cerise Calixte, Anthony Kavanagh, Jean-Luc Guizonne, Christine Delaroche, Mareva Galanter, Adrien Antoine prêtent leur voix aux personnages respectifs dans la version française et apportent leur charisme décapant, ténacité inébranlable. Ils interprètent de manière renversante des chansons entraînantes et percutantes, signées par Houria Belhadji. Le personnage principal attachant reste auprès des siens, s’intéresse à ses ancêtres et racines. Le personnage Maui fait clairement allusion à l’un des grands héros de différents contes et légendes océaniens. L’un des tatouages de ce personnage, la conscience, qui est une représentation du demi-dieu en 2D, portant le nom « Mini Maui » nous rappelle Jiminy Cricket, la conscience officielle de Pinocchio dans le film de 1940. L’hameçon de Maui a une forte ressemblance avec une constellation du zodiaque, le Scorpion. Ce long-métrage d’animation fait référence à la culture polynésienne et comporte plus de 60 espèces végétales, dont des plantes endémiques de certaines îles et des variétés apportées de leurs îles natales par les premiers navigateurs polynésiens, comme certaines espèces de cocotiers, l’arbre à pain ou le taro. Ron Clements, John Musker et leur équipe de production utilisent les techniques audiovisuelles performantes comme les logiciels « Splash », « Hyperion » pour l’océan, les effets d’eau. Vaiana, La Légende du bout du monde est inspiré des plus grands classiques de Disney comme Aladdin, La Belle au Bois Dormant, Pinocchio, La Petite Sirène.

Photo : © 2016 Disney

Ce long-métrage d’animation chavirant transmet un message honorable empreint d’espoir et de sagesse pour surmonter les peurs, les inquiétudes et pour reprendre confiance en soi. Vaiana, La Légende du bout du monde vous entraînera dans l’univers de la navigation maritime, océanique et vous laissera emporter par la riche culture musicale des îles du Pacifique.

Chenda CHUON

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s